A la question : le locataire a-t-il encore intérêt à devenir propriétaire? La réponse n’est pas toujours évidente et mérite une profonde réflexion.

Contactez l’agence immobilière Seillon-Source d’Argens pour un conseil

Choisir entre acheter ou louer sa résidence principale n’est pas seulement une question financière.

Dans tous les cas, vous pouvez toujours consulter l’agence immobilière Seillon-Source d’Argens pour obtenir des conseils. Il y a plusieurs facteurs à considérer, dont le plus important est d’avoir de très bonnes raisons d’acheter ou non.

La première raison qui vous motive à acheter est d’avoir votre propre « maison ». Cela implique la nécessité d’un ancrage, en plus des considérations matérielles. En pratique, l’agencement et la décoration de l’appartement sont limités lorsque vous n’êtes que locataire. Il y a même des cas où avant d’effectuer quelques petits changements, vous devez obtenir le consentement du propriétaire. D’autant plus que vous n’hériterez pas de ces ouvrages, tout en restant la propriété du propriétaire. Ce besoin d’avoir sa propre maison est également dû à la recherche de sécurité et à long terme. Rien n’empêche le propriétaire de résilier le bail, de vendre l’appartement ou de se le réapproprier.

De bonnes raisons d’embaucher

Outre les considérations financières, le statut de locataire offre de nombreux avantages. En cas de problème, il suffit d’appeler le propriétaire et il s’en chargera. Être locataire, c’est aussi utiliser des conditions flexibles. Il vous suffira par exemple de résilier votre location pendant 3 mois voire 1 mois en cas de mutation ou de licenciement pour quitter votre appartement actuel et vous rendre dans un autre appartement. Côté propriétaire, la tâche est tout autre : mettre un appartement en vente ou en location, trouver un acheteur ou un locataire, signer une promesse de vente…

D’ailleurs, lorsqu’on aborde les aspects financiers, les charges du propriétaire sont toujours nettement supérieures à celles des locataires, pour n’aborder que la taxe foncière, les charges de copropriété, les travaux… En général, il doit aussi s’occuper du remboursement du prêt, plus onéreux que location. En pratique, le propriétaire doit disposer d’un acompte et doit s’acquitter d’une redevance mensuelle supérieure au loyer pendant toute la durée du remboursement.