L’immobilier est un monde dans lequel il est fondamental de négocier le prix de vente de son bien tant les montants en jeu sont conséquents et le moindre point de pourcentage est important.

Mais comment négocier le prix d’achat d’un bien immobilier?

Négociation importante

Le prix d’achat d’un bien immobilier détermine son montant de nombreux frais liés à cette transaction, comme les frais de notaire ou les commissions d’agence. Par conséquent, il est important que chaque partie effectue la meilleure transaction possible pour minimiser ces montants supplémentaires. Parallèlement aux arguments classiques (comme les travaux à prévoir), d’autres éléments peuvent également être pris en compte lors de la négociation du prix d’un bien à vendre.

Critères subjectifs

Malheureusement, il n’existe pas de barème légal, complet et exhaustif de tous les critères à prendre en compte lors de l’évaluation d’une ristourne d’appartement. Néanmoins, les professionnels de l’immobilier, grâce à leur expérience dans ce domaine, ont remarqué certaines tendances qui permettent de négocier le prix du bien que vous souhaitez acquérir.

Facteurs à considérer lors de la négociation du prix de vente de votre propriété

Pour négocier au mieux le prix du bien que vous souhaitez acquérir, vous pouvez par exemple envisager les nuisances sonores. Un bien donnant sur une avenue ou un boulevard à fort trafic peut bénéficier d’une remise allant jusqu’à 30%. Un vis-à-vis peut justifier une décote de 10 à 15% du prix de vente (sauf si le bien se situe dans un secteur particulièrement recherché). Si le bien est situé dans un immeuble des années 1960 ou 1970, n’hésitez pas à essayer de baisser le prix (5% à 20%) car les immeubles de cette époque sont généralement mal isolés.

Plusieurs techniques de négociation si vous souhaitez gérer vous-même les ventes

Acheter et revendre votre LMNP

De nombreuses personnes prennent en charge la gestion de leur propre projet immobilier avec plus ou moins de succès. Je dois admettre que les magazines et les blogs de l’industrie immobilière ne manquent pas. Cependant, tout le monde ne reçoit pas cela. Si certains, les plus doués ou les plus organisés, s’en sortent très bien, d’autres préfèrent être en compagnie pour profiter de tous les privilèges auxquels ils ont droit. Et ils n’ont pas tort, car si vous voulez tout faire vous-même, vous risquez de passer à côté d’appareils spécifiques plus intéressants. Ici et là on peut aussi lire les mésaventures de personnes qui ont acquis de bonnes connaissances dans le LMNP et qui le regrettent amèrement faute de bons conseils. A tel point que certains se détournent des revenus locatifs, jugeant ces opérations risquées.

Pour ceux qui s’intéressent à la revente, rappelons que le marché de la revente des LMP/LMNP en 2013 était estimé à environ 2 000 vols pour une valeur de près de 200 millions d’euros par an.

Pourquoi faire appel à un cabinet comptable pour votre projet immobilier?

Dans le cas précis des revenus locatifs, mieux vaut consulter les meilleurs spécialistes. Ils apportent leur expérience et leur connaissance du marché pour établir les meilleures opérations tout en réduisant les risques. Et surtout, ils vous offrent le cadre fiscal le plus avantageux, adapté à votre situation. En matière de gestion des revenus locatifs, le cabinet d’expertise comptable de SR Conseil est incontestablement l’un des acteurs majeurs en France avec plus de 40 ans d’expérience. Il faut dire que le statut de commissaire aux comptes apporte de nombreux avantages, tant par la connaissance des dossiers de ses clients, personnes physiques ou spécialistes, que par son expérience du marché et sa maîtrise des obligations fiscales. Leurs experts peuvent en effet accompagner leurs clients à chaque étape de la gestion comptable et fiscale des revenus locatifs. L’objectif est souvent d’optimiser les revenus du patrimoine immobilier dans le respect des obligations fiscales.

Que va vous apporter l’expert en revenus locatifs?

Un comptable spécialisé dans les revenus locatifs vous assurera de gérer toutes vos démarches comptables et fiscales. Cela permettra d’effectuer une simulation pour maintenir le régime fiscal le plus approprié. Pour ce faire, il doit disposer d’outils efficaces, et les taux doivent être les plus justes possibles, c’est-à-dire une baisse d’impôt significative au bout du compte. Vous êtes accompagné des formalités, mais aussi de la tenue des livres comptables et de l’établissement des comptes annuels et, bien entendu, du bilan de fin d’année. Toutes déclarations fiscales, TVA avec récupération de TVA, si aménagements appropriés. Enfin, une aide pour votre déclaration d’impôt sur le revenu ou d’ISF.