L'entrée dans la vie universitaire commence pour beaucoup de jeunes par la recherche parfois très difficile d'un logement étudiant. Bien que chaque année de nouveaux studios et appartements s'ajoutent à ceux existants, les étudiants ont encore du mal à trouver un appartement à louer. Voici quelques conseils pour vous aider à trouver et trouver le logement idéal.

Solutions disponibles au choix

Plusieurs solutions s'offrent aux étudiants en matière de logement. Dans un premier temps, ils peuvent demander à être logés dans les dortoirs académiques du Centre Régional du Travail Scolaire et Universitaire (CROUS). C'est la formule la moins chère et donc la plus souhaitable. Cependant, le nombre de places est très limité puisque moins de 8% des étudiants y vivent. Seconde alternative : les dortoirs étudiants. Ils sont généralement gérés par des associations et proposent la pension complète aux résidents. Cependant, les dortoirs sont régis par un cadre strict : horaires stricts, règlement intérieur, impossibilité d'accepter des non-résidents, etc.

Troisième option : les résidences étudiantes privées. Ces résidences offrent un certain confort et une certaine qualité de vie et pallient le manque de logements universitaires. Les résidences privées sont généralement plus chères, mais cela dépend surtout des services annexes proposés, de la ville et des environs. Enfin, vous pouvez demander un logement étudiant seul ou en colocation. Vous pouvez contacter directement les propriétaires pour visiter le site ou passer par une agence immobilière.

Dossiers à fournir pour le logement étudiant

Pour louer un dortoir, des documents doivent être fournis, tant pour l'étudiant que pour la personne qui se porte caution. L'étudiant doit fournir des photocopies de la carte d'identité et de la carte d'étudiant. Il doit également fournir une attestation d'inscription à l'université et une convention de stage pour les étudiants en immersion dans l'entreprise.

La caution, qui est généralement un proche, doit fournir entre autres une pièce d'identité, mais aussi une attestation de travail, les trois dernières fiches de paie et la dernière note d'imposition. Les commerçants, artisans et commerçants doivent également fournir des documents complémentaires liés à leur statut, tels qu'un bilan en cours de validité, une carte professionnelle ou un extrait du KBIS. Les propriétaires qui garantissent un locataire étudiant doivent fournir un justificatif de taxe foncière. Si les garants sont eux-mêmes locataires, ils doivent fournir des quittances de loyer récentes.

Comment trouver l'appartement idéal?

Dans un premier temps, déterminez le budget que vous pouvez ou souhaitez consacrer à la location de votre appartement. Cela vous aidera à faire une première sélection de lieux à visiter pour louer une résidence étudiante. Une fois que vous avez votre première liste, demandez une visite personnelle de l'appartement : la règle d'or est de ne jamais se fier aux photos publiées sur Internet. Emportez un mètre ruban avec vous lors de votre visite pour mesurer les dimensions et vous déplacer vers votre futur lieu de vie. Portez une attention particulière à l'accès aux sources lumineuses, au chauffage et aux équipements. Car si votre appartement est sombre, mal chauffé ou avec des appareils défectueux, vous courez le risque de factures mensuelles élevées et de factures énergétiques quotidiennes.

Vigilance du voisinage et des abords immédiats

Faites également attention à l'emplacement de l'appartement pour vous assurer que vous n'êtes pas trop loin des commerces et des transports en commun. Si vous avez un véhicule, assurez-vous de vous renseigner sur le stationnement. Enfin, si l'appartement se trouve dans un quartier assez animé, faites attention à l'insonorisation de l'appartement. Une rue bruyante est un véritable cauchemar lors des révisions et des examens, lorsque vous avez besoin d'un maximum de concentration.