Le diagnostic électrique fait partie des étapes à suivre lors du diagnostic d’un bien immobilier. A Paris ou ailleurs c’est nécessaire, c’est aussi exigé par la loi avant que le propriétaire loue ou vende son bien pour habitation. Après l’inspection, les résultats seront enregistrés dans le dossier de diagnostic technique (DDT) de la propriété et transmis au futur propriétaire.

Le diagnostic immobilier a-t-il été fait, pourquoi?

Un diagnostic immobilier comprend diverses procédures qui doivent être effectuées, dont l’une est le diagnostic électrique. A Paris, comme dans toute la France, la loi impose aux propriétaires de se conformer à une obligation légale de réaliser un diagnostic immobilier sur leur bien afin que les futurs propriétaires soient conscients des risques que peut présenter le bien.

L’article de L. 271-4 du Code de la Construction et de l’Habitation stipule que tout propriétaire qui souhaite vendre ou louer son bien immobilier à aménager est tenu de fournir à l’acquéreur la Documentation Technique et de Diagnostic (DDT). Les résultats des diagnostics effectués et la validité de chacun d’eux doivent être enregistrés dans le DDT. Si ce dernier n’est pas remis à l’acquéreur, le contrat de location ou de vente immobilière sera résilié.

Quelles sont les caractéristiques d’un diagnostic immobilier?

Un diagnostic immobilier est une inspection technique d’un bien immobilier, qui peut présenter des éléments menaçant la sécurité et la santé des futurs acquéreurs. Après avoir vérifié le bien, le diagnostiqueur fait ensuite un état des lieux objectif.

Le diagnostic immobilier est obligatoire, une partie de celui-ci est le diagnostic de performance énergétique, qui comprend le diagnostic sanitaire ainsi que le diagnostic électrique et gaz. Partout en France et même à Paris, les diagnostics immobiliers prennent également en compte d’autres détections comme la détection de matières dangereuses comme le plomb et l’amiante, la détection de nuisibles existants comme les termites. Pour les habitations situées en zone à risque, un diagnostic ERNT de l’état des risques technologiques et naturels est également obligatoire.

Sélectionnez un diagnosticien

Tout commerçant souhaitant se faire diagnostiquer en électricité doit bénéficier de l’expérience d’un professionnel agréé. A Paris ou en région, il est important que la DDT soit agréée par les autorités compétentes avant que le vendeur ne mette son bien en vente ou en location. Seuls des experts certifiés et expérimentés sont habilités à effectuer cette opération.

Les compétences et qualifications d’un diagnostiqueur immobilier étant très larges, le choix est assez complexe. Cependant, vous pouvez contacter plusieurs organismes pour effectuer toutes les vérifications. Cependant, demandez des devis différents à différents prestataires car selon l’ancienneté du bien et les opérations à effectuer, la facture peut être élevée. Ne misez pas sur les prix, mais plutôt sur l’expérience du prestataire si vous avez vraiment des doutes.