Devis de diagnostic immobilier gratuit à Goussainville (95190)

Les diagnostics immobiliers sont incontournables dans le cadre d’une opération de vente ou la location d’un bien immobilier à Goussainville. Les diagnostics visent à protéger l’acheteur ou le locataire contre les vices cachés. La réalisation des diagnostics assurera également le confort, la sécurité et la santé des futurs occupants du logement.

Superficie de Goussainville

Goussainville est une commune située près de l’aéroport Roissy-CDG. Elle est située à l’est du département du Val-d’Oise. La commune de Goussainville fait partie de la région Ile-de-France. En vue de sa situation géographique, Goussainville est une ville de la banlieue parisienne. D’ailleurs, il suffit de parcourir une vingtaine de kilomètres vers le nord de la capitale pour arriver à la commune. Goussainville est établie sur une superficie de 11,52 km². La densité de la population est de 2 659 habitants/km².

Population de Goussainville

En 2015, la population municipale était au nombre de 31 025 habitants. Tandis qu’en 2017, la ville a enregistré une décroissance démographique. En effet, la population a diminué de 30 637 habitants. La baisse de la population est expliquée par des décès et un taux d’émigration élevé.
Le nombre de ménages était de 10 144 en 2016. Sur la même année, la commune a enregistré 7 728 familles, sachant que la commune abrite 3,1 personnes par ménage. La population de la commune est majoritairement jeune de moins de 15 ans.
Selon les données de l’Insee en 2016, les étrangers sont majoritaires dans la commune. Ils représentent 23 % de la population totale. À titre d’indication, la population étrangère était de 7 103 habitants. Près de 67,4 % des familles de la commune sont parents, sachant que le nombre d’enfants peut varier de 1 à plus de 4. En moyenne, une famille a deux enfants dans la commune.

Quels sont les différents diagnostics immobiliers à réaliser à Goussainville ?

Avant d’acheter un bien immobilier, le vendeur doit émettre un document appelé DDT à l’acheteur. Il s’agit d’une obligation selon le code de la construction et l’habitation article L.271-4. L’acheteur est même en droit de réclamer le document au vendeur pour éviter les litiges. Le diagnostic immobilier doit être effectué par un diagnostiqueur professionnel agréé. Il remettra le document de synthèse à son employeur une fois le diagnostic terminé. Il est à signaler que le vendeur a le droit de faire appel à plusieurs diagnostiqueurs pour la réalisation du travail.

Le diagnostic de performance énergétique (DPE)

Ce diagnostic est une obligatoire lors d’une vente d’un bien immobilier. Il servira pour assurer le confort thermique des futurs acquéreurs du logement. Le diagnostic portera sur la consommation énergétique du logement. Le diagnostiqueur effectuera également une étude concernant l’empreinte carbone diffusée par le logement. Le diagnostic de performance énergétique dispose d’une validité de 10 ans.

Le diagnostic gaz

Le diagnostic n’est pas obligatoire pour tous les logements. Tout dépendra des dispositifs de chauffages disponibles dans la maison. Le diagnostic devra être effectué dans le cas où l’ancien propriétaire a utilisé une installation de gaz depuis quinze ans. Le diagnostic gaz a une durée de validité de 3 ans.

Le diagnostic amiante

Le diagnostic amiante a pour but de vérifier la présence d’amiantes sur les peintures, les plâtres ou les toitures du logement. Il est nécessaire d’effectuer un diagnostic amiante avant de céder un logement, du fait que l’exposition prolongée à l’amiante est cancérigène et source de diverses maladies pour les occupants. Toutefois, l’obligation touche en priorité les maisons bâties avant le 1er juillet 1997. En cas de détection, il est nécessaire de refaire un diagnostic amiante tous les 3 ans. Cependant, le propriétaire est tenu de retirer ou d’isoler les zones infectées avant de céder le bâtiment.

Le diagnostic électrique

Le diagnostic électrique est obligatoire quand les équipements électriques de la maison sont âgés de plus de 15 ans. Le diagnostic électrique est une vérification qui se portera sur les installations électriques en vue de sécuriser les futurs acquéreurs des éventuels accidents. Exemple, court-circuit… Le diagnostic électrique dispose d’une durée de validité de 3 ans.

Le diagnostic plomb

Le diagnostic plomb consiste à rechercher la présence de plombs sur les peintures des murs. On les trouve particulièrement sur les revêtements des maisons anciennes datant avant 1949. Le diagnostic est un constat qui doit être remis sous forme d’un document. Ce dernier résumera les effets négatifs suite à l’exposition aux plombs pour la santé. Le document doit également montrer des recommandations afin de protéger le propriétaire. Pour information, le diagnostic plomb est obligatoire pour les immeubles bâtis avant le 1er janvier 1949.

Le diagnostic loi carrez

Le diagnostic loi Carrez est nécessaire quand il s’agit d’un logement en copropriété. Le métrage Loi Carrez est un certificat attribué pour le vendeur. Le certificat servira à attester le lot appartenant au vendeur et qu’il sera en droit de vendre. En effet, la promesse et le contrat de vente doivent mentionner la surface du lot de copropriété. Le diagnostic ne prend pas en compte les garages ou les caves. En pratique, le propriétaire doit effectuer le métrage Loi Carrez dès que son lot est supérieur à 8 m². Il suffit d’effectuer un seul diagnostic puisque sa durée de validité est illimitée.

Le diagnostic termites

Le diagnostic Termites est obligatoire dans certaines régions de France à forte présence termites sur certaines zones géographiques à risque. Le diagnostic sert à détecter si le logement est envahi ou non par des termites, ces derniers se trouvent particulièrement dans les zones humides et dans les matériaux en bois comme les escaliers, les planchers, etc. Le diagnostic termites dispose d’une validité de 6 mois au maximum.

Le diagnostic ERP

Le diagnostic ERP ou état des risques et pollutions a remplacé le ESRIS depuis le 3 aout 2018. Le diagnostic a pour objectif d’informer le futur occupant des possibles expositions aux risques naturels, miniers et technologiques. Exemple, les risques liés au gaz radon, inondations, produits chimiques, séismes… Le document doit être préparé au moins 6 mois avant la signature de la promesse de vente.