De nombreuses lois ont été votées pour protéger les acquéreurs d'éventuels vices cachés. Par exemple, les professionnels de la construction s'engagent à une exécution parfaite. Ceux qui envisagent de vendre leur maison doivent également soumettre la propriété à une série de diagnostics. L'une d'elles consiste à détecter la présence de termites. Ces insectes peuvent gravement endommager le cadre et les éléments en bois.

Les termites : de véritables fléaux dans certaines régions

Aussi appelées fourmis blanches, les termites vivent en colonies de 300 à 500 000 individus. Ils se nourrissent de bois et de feuilles mortes et n'hésitent pas à envahir les foyers. Pendant longtemps, les dégâts qu'ils ont causés sont restés inconnus. Néanmoins, les pouvoirs publics ont rapidement remarqué que les maisons construites à proximité de leur habitat naturel s'effondraient souvent sans raison. En effet, ces petites bêtes ont rongé tous les éléments en bois de l'intérieur. Les dégâts sont donc passés inaperçus.

Dans ce contexte, il est très important de vérifier la présence de ces insectes avant de vendre ou de louer un bien. Cette vérification est communément appelée diagnostic termite. Ceci est essentiel lorsque vous envisagez de vendre une propriété qui se trouve dans une zone à risque. Des arrêtés préfectoraux indiquent les communes concernées. Par conséquent, il est impératif d'être bien informé à l'avance.

Cependant, cette opération devrait être confiée à un spécialiste dans le domaine du diagnostic immobilier. Ce dernier fournira alors un document prouvant l'existence ou l'absence d'insectes xylophages. Par exemple, le spécialiste du diagnostic immobilier à Tours est certifié individuellement pour fournir à ses clients un diagnostic fiable répondant à toutes les exigences légales.

A quoi sert le diagnostic termites?

Le diagnostic obligatoire des termites permet à l'acquéreur de s'assurer de la solidité du bâtiment. Le certificat délivré par le diagnostiqueur complète le Document Technique de Diagnostic (DDT). Ce dossier renseigne les deux parties sur l'état réel du bien. Les pièces qui le composent définissent certaines conditions de vente. Si la présence d'insectes xylophages est avérée, le propriétaire doit au préalable procéder à une désinfestation. Dans certains cas, il sera également nécessaire de remplacer le cadre endommagé. Un spécialiste en construction viendra alors certifier la solidité du bâtiment.

Ignorer ce diagnostic obligatoire est passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 1 500 euros. Cependant, les sanctions seront plus sévères si l'acheteur s'aperçoit que son logement est infesté de termites bien plus tard. Ainsi, accomplir cette formalité n'implique pas forcément des frais élevés. Cinquante euros suffisent pour connaître l'état parasitaire d'un bien. Les prix varient en fonction de l'emplacement du bâtiment et de sa taille. Les personnes intéressées trouveront des offres intéressantes en faisant quelques recherches sur Internet. Certaines agences spécialisées proposent ce service sur Internet. Les internautes ont également la possibilité de soumettre une demande de devis en ligne. C'est particulièrement pratique si vous voulez gagner du temps.