Compte tenu des taux de crédit immobilier historiquement bas qui sont pratiqués aujourd'hui, il est temps de penser à oublier votre emprunt en cours. Vous pouvez économiser de l'argent en obtenant un nouveau prêt à taux bas. Cependant, la prudence s'impose avant et pendant la procédure de rachat de crédit. Nous allons vous éclairer.

Une erreur courante lors de l'achat d'un prêt hypothécaire

Peu d'emprunteurs connaissent le concept d'annulation de prêt et les démarches à effectuer pour annuler un prêt. En fait, il existe trois types de chirurgie qui pour la plupart des français n'en font qu'un :

• renégociation de crédit,

• rachat de crédit,

• regroupement de crédits.

renégociation de crédit

Lors de la renégociation, l'emprunteur se rend auprès de sa banque et lui demande d'ajuster à la baisse les intérêts du prêt. Si la banque approuve sa demande, elle prépare une annexe, la signe et c'est prêt.

Annulation de prêt

Le principe est le même lors d'un rachat de crédit. Cependant, l'emprunteur verra une autre banque contracter un nouveau prêt avec un meilleur taux d'intérêt. Apparemment, la nouvelle banque rachète sa dette et l'oblige à signer un nouveau contrat de prêt. Les frais de rachat de prêt sont plus chers, mais c'est parfois une option plus intéressante.

Regroupement de crédit

Le regroupement de crédits s'apparente au rachat d'un crédit à la différence près que l'emprunteur rachète plusieurs crédits en même temps.

La plupart des gens ne savent pas distinguer ces trois opérations de crédit, ils pensent qu'il s'agit d'un seul et même processus bancaire.

Intérêts sur le rachat de l'hypothèque

Vous vous demandez pourquoi rembourser votre prêt immobilier? Car :

• réduire votre mensualité

• gagner des euros pour rembourser votre prêt

• baisser la mise

Mais acheter un prêt n'apporte pas forcément les résultats escomptés. Même si vous pouvez baisser le taux du crédit immobilier, il existe tout de même un taux d'assurance emprunteur important. Il ne faut pas seulement négocier les TAEG, il faut aussi négocier les TAEA.

Le processus d'achat d'un prêt immobilier

Pour réussir à encaisser votre crédit immobilier, mettez en concurrence différents organismes prêteurs, comparez les offres en tenant compte du coût total du prêt (et non du taux) et demandez un bon TAEA, qui est parfois un produit de marge pour les entreprises. prêteur.

Lors du dépôt de la demande, il est nécessaire de fournir les documents requis, notamment une offre de prêt hypothécaire. L'offre de rachat proposée doit être soigneusement étudiée, en pensant à calculer le coût total du prêt. Ne vous contentez pas de regarder le taux car en vous concentrant dessus vous oublierez de déterminer le coût total du nouveau prêt (y compris les frais) et vous paierez probablement plus d'argent.

A savoir, que les frais de dossiers et de tickets, les frais de notaire, etc. peuvent rendre le rachat de crédit moins rentable financièrement. Gagner 500 euros sur une nouvelle hypothèque ne vaut pas la peine au total. En revanche, réduire le remboursement de votre prêt de 10 000 euros peut s'avérer payant.