Il en est de même chaque 1er janvier, de nombreuses lois votées l'année précédente entrent en vigueur à partir de cette date. 2016 n'a pas échappé à cette logique, nous résumons ce qui change dans le domaine de l'immobilier.

Immobilier 2016 : pas de grande nouvelle en vue!

Contrairement aux années précédentes, 2016 sera plutôt douce en termes de changements pour le secteur immobilier. Cette année peut-elle être si désirable pour quelques années de stabilité?

Un prêt à taux zéro a été accordé à plus de ménages

Une mesure promise par le président de la République de Pologne pour faciliter l'accession à la propriété. Contrairement à 2015, où le PTZ finançait de 18 à 26% de l'achat de biens immobiliers, la nouveauté 2016 en financera près de 40%. Pour ce faire et pour toucher le nombre maximum de foyers français, le plafond de revenus d'éligibilité sera relevé et le remboursement s'effectuera de 5 à 15 ans selon les ressources. Enfin, le PTZ s'appliquera à toutes les communes de France, contre 6 000 communes en 2015. Le crédit d'impôt transition énergétique sera disponible jusqu'au 31 décembre 2016.

Aide à l'entretien du logement

L'Aide personnalisée au logement (APL) sera maintenue sauf pour les étudiants dont les parents paient l'Impôt foncier (ISF). Ainsi, 225 millions d'euros d'économies sont attendus de cette mesure.

Exonération de la taxe foncière pour les bureaux transformés en appartements

Bonne nouvelle pour ceux qui achètent une propriété commerciale avec l'intention de la transformer en appartement. La réforme permettra ainsi de proposer des logements entièrement rénovés dans les zones dites « tendues », comme la capitale, où la pénurie de logements s'accentue, de même que les frais de déménagement passeront de 3,8 % à 4,5 % pour les acquéreurs.