Lorsque vient le temps de déménager, certaines personnes se demandent s’il est temps d’acheter une maison. Lors de l’achat d’une maison, certains critères sont à prendre en compte : le quartier de la ville qui semble le plus intéressant, répondant à nos attentes ; nos attentes peuvent être liées au travail et à la vie familiale. Les attentes de notre lieu de travail peuvent être des kilomètres entre la maison et le travail, les itinéraires à parcourir, la circulation et les attentes de la vie de famille, penser à l’école, à la maternelle ou à un parc à proximité.

Il y a un aspect monétaire à considérer lors de la décision d’acheter une maison, car il y a une mise de fonds, également appelée mise de fonds hypothécaire, à considérer, cette mise de fonds est un pourcentage qui varie de 5 à 20 % du prix de la maison. Quiconque souhaite acheter une maison doit penser à la taxe de bienvenue, qui est en fait une taxe de mutation immobilière, puisque depuis 1976 toutes les communes doivent prélever une taxe sur le transfert de propriété de tout immeuble faisant partie de leur propriété. Ces droits de mutation immobilière représentent environ 0,5 % à 1,5 % de la valeur de votre maison. Il faut aussi penser à embaucher ou non un courtier immobilier lors de l’achat d’une maison car il faut aussi penser à lui verser une commission, qui est aussi un aspect monétaire qui peut être gênant pour certaines personnes.

Cependant, il ne faut pas oublier que lorsque nous trouvons une maison à vendre qui répond à nos attentes, assurez-vous de la visiter pour vérifier si nous n’avons pas besoin de réparations et nous prémunir des vices cachés.

Est-il temps d’investir dans une maison?

Pour savoir s’il est temps d’investir dans une maison, nous devons considérer deux facteurs principaux, nos ressources financières personnelles et la situation économique de la ville dans laquelle nous achetons la maison. Le marché immobilier au Québec est victime de fluctuations qui peuvent être déroutantes. Le prix d’une maison à vendre en 2015 a augmenté de 1,5 %, comme en 2014. Au Québec, cependant, les achats de maisons neuves sont devenus plus facilement accessibles aux acheteurs au premier trimestre de 2015, car les frais hypothécaires, les services publics et les taxes foncières ont diminué dans trois catégories de maisons, y compris les bungalows et les maisons à deux étages. Cependant, les experts disent qu’au deuxième trimestre de 2016, il y aura une augmentation des taux d’intérêt, ce qui nuira au marché immobilier car les prix y sont élevés.

Au Canada et au Québec, à compter du 15 février 2016, le gouvernement fédéral prendra des mesures pour maintenir le marché immobilier dynamique, concurrentiel et stable. En effet, la mise de fonds minimale sur les nouvelles hypothèques sera de 10 %, au lieu de 5 % pour les maisons de plus de 500 000 $. Et pour les maisons d’une valeur de 500 000 $ ou moins, la mise de fonds demeurera à 5 %.

Est-il temps d’investir dans une maison à vendre, pour certains c’est un bon investissement, mais pour d’autres cela peut leur faire du mal financièrement. Il est essentiel de faire les bons calculs lorsque la maison de vos rêves est à vendre.