Le statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel) a été mis en place pour inciter les contribuables à investir dans la location meublée. Créée en 1947, elle est souvent associée à des lois comme la Censi-Bouvard qui permettent d'ajouter une réduction d'impôt supplémentaire. Ce statut particulièrement stable représente une opportunité d'investissement immobilier.

Comment utiliser le statut LMNP?

Pour avoir le statut LMNP, il n'y a pas de conditions particulières. Bien qu'il doive être meublé, il peut être neuf ou ancien, grand ou petit dans l'espace de vie. Cependant, l'investisseur doit débourser moins de 23 000 € du revenu locatif annuel ou moins de 50 % de son revenu total.

Dans le cadre de l'investissement LMNP, il est possible d'investir dans un appartement traditionnel ou une résidence de services. Il peut s'agir d'une résidence pour personnes âgées ou d'une résidence universitaire.

La résidence étudiante sera adaptée à leurs besoins. Ils pourront bénéficier des services de ménage, de restauration, etc. Le loyer assure un revenu stable et garanti avec moins de 2% des taux d'impayés et de vacance. Avec la demande croissante de résidences étudiantes, il sera facile de rentabiliser rapidement ce type d'investissement.

Quels sont les avantages d'investir dans un LMNP?

Un investissement locatif présente plusieurs avantages pour l'investisseur. C'est un bon moyen de devenir propriétaire et de constituer un héritage, tout en bénéficiant de revenus complémentaires réguliers. Elle offre donc des perspectives intéressantes de préparation financière à la retraite, et donc de maintien du niveau de vie.

La location de mobilier non professionnel verra ses revenus classés dans la catégorie fiscale BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) et non les revenus de la propriété. Sans qu'il soit nécessaire de tenir une comptabilité professionnelle, il bénéficie d'une remise permanente sur les frais de 50 %.

Grâce à ce statut, l'investisseur peut déduire tous les frais liés à l'investissement de ses revenus locatifs. Dans ce cas, il peut facturer le loyer en franchise d'impôt. Plusieurs conditions sont nécessaires pour être assujetti au régime du micro-BIC. Le revenu annuel total doit être inférieur à 32 900 €. Au-delà de ce montant (ou en option) il sera soumis au régime réel.

En matière de défiscalisation, un investissement dans un Ehpad ou un dortoir permet de profiter de la loi Censi-Bouvard. L'investisseur pourra bénéficier de la réduction d'impôt sur le revenu à hauteur de 11% du montant de l'appartement meublé. Toutefois, cela s'applique dans la limite du plafond d'investissement de 300.000 EUR.