Lorsqu'un particulier n'a pu effectuer une ou deux mensualités de crédit immobilier, il est renvoyé au fichier national des incidents de remboursement des prêts personnels ou FICP. Ce fichier est créé et géré par la Banque de France et tenu par les établissements de crédit et les commissions de surendettement. La solution pour sortir de cette situation est de racheter le prêt. Cependant, ce n'est pas toujours évident.

Rachat de crédit pour sortir du statut FICP

Le rachat de crédit désigne une solution financière qui regroupe les dettes du débiteur en un seul nouveau prêt. En effet, il est possible pour une personne d'avoir plusieurs dettes, donc, lors d'un rachat de prêt ficp, les soldes de tous les prêts seront transférés et remboursés sous un seul prêt. Le but principal de ce type d'opération est donc de réduire la charge que l'emprunteur doit payer chaque mois. C'est aussi une solution pratique pour éviter le surendettement. C'est comme une seconde chance pour les emprunteurs à problèmes. Ce type d'annulation de prêt est également une formule qui couvre également les dettes telles que les impôts, les arriérés de loyer ou autres.

Conditions de rachat du prêt FICP

Afin de pouvoir demander un rachat ficp, vous devez remplir plusieurs conditions. Vous devez déjà vous qualifier et répondre à plusieurs critères pour le faire. La première chose est d'être propriétaire. Pour cela, vous devez hypothéquer votre bien pour amortir vos prêts FICP. Il est également impératif que les prêts que vous n'avez pas pu rembourser ne s'appliquent qu'aux deux prêteurs. Dans le cas contraire, votre problème sera considéré comme une erreur de gestion de votre part. Vous serez également éligible si vous n'avez pas signé de chèques sans provision d'une valeur totale supérieure à 2 500 € lors de votre surendettement. Si vous remplissez toutes ces conditions, vous pouvez procéder au calcul de la faisabilité de ce rachat. Pour faire un calcul, il suffit d'estimer votre bien et de déterminer le montant de votre dette pour faire le calcul plus tard. Pour que le remboursement ait lieu, le résultat du calcul doit être supérieur à zéro. Une fois que vous avez profité du rachat de crédit, sachez que vous devez rembourser vos dettes sur une durée de 6 mois. Pendant ces 6 mois, le paiement doit être effectué sans incident.