L’audit énergétique représente une évaluation approfondie de la performance énergétique d’un bien immobilier, qu’il s’agisse d’une maison individuelle ou d’un immeuble de logements. Instauré par la loi n° 2021-1104 du 22 août 2021, cet audit a pour but d’identifier les moyens par lesquels un logement peut réduire sa consommation d’énergie et, par conséquent, son empreinte carbone. L’obligation de réaliser cet audit s’applique aux propriétés les plus énergivores, spécifiquement celles classées F ou G par le DPE, lors de leur mise en vente à partir du 1er avril 2023. Cette initiative vise à sensibiliser et encourager les propriétaires ainsi que les futurs acquéreurs à s’engager dans des travaux de rénovation énergétique, contribuant ainsi à la transition écologique.

Quels bâtiments sont concernés par l’audit énergétique ?

Dans le cadre de la législation actuelle, l’audit energetique immeuble est une exigence pour les propriétaires d’immeubles composés de plusieurs logements, dès lors que ces derniers sont classifiés comme étant énergivores, c’est-à-dire recevant les étiquettes F ou G du DPE. Cette mesure cible en particulier les immeubles anciens, souvent moins performants sur le plan énergétique, mais constitue également une étape préventive pour maintenir et améliorer la performance énergétique des constructions plus récentes. L’objectif est double : réduire la consommation énergétique globale de l’immeuble et, par là même, alléger la facture énergétique des résidents tout en diminuant l’impact environnemental du bâti.

La démarche de réalisation d’un audit énergétique

La réalisation de l’audit énergétique nécessite l’intervention d’un professionnel certifié, capable d’évaluer de manière exhaustive la consommation énergétique d’un bâtiment et de proposer des solutions d’amélioration. Ce processus implique une analyse détaillée de tous les aspects du bâtiment – isolation, système de chauffage, ventilation, et bien d’autres afin de dresser un état des lieux précis de la performance énergétique actuelle. Le professionnel établit ensuite un rapport comprenant des recommandations de travaux, classées par ordre de priorité, pour optimiser cette performance. Cela peut inclure, par exemple, la rénovation de l’isolation, le remplacement des systèmes de chauffage obsolètes ou l’installation de nouvelles fenêtres à double vitrage.

Des bénéfices tangibles pour les propriétaires et les occupants

L’audit énergétique offre plusieurs avantages significatifs. D’une part, il permet aux propriétaires d’identifier les mesures les plus efficaces pour améliorer la performance énergétique de leur bien, ce qui peut se traduire par une augmentation de sa valeur marchande. D’autre part, pour les occupants, les travaux de rénovation énergétique résultant d’un audit peuvent significativement réduire les dépenses en énergie, améliorer le confort thermique et contribuer à un environnement de vie plus sain. Les aides financières, telles que MaPrimeRénov’, sont également disponibles pour soutenir les propriétaires dans la réalisation de ces travaux, rendant l’investissement initial plus accessible et accélérant le retour sur investissement grâce aux économies d’énergie réalisées.

Comment choisir un professionnel pour votre audit ?

La sélection d’un auditeur énergétique qualifié est cruciale pour garantir la fiabilité et l’efficacité de l’audit. Les propriétaires doivent s’assurer que le professionnel choisi possède les certifications nécessaires et une expérience avérée dans la réalisation d’audits énergétiques. Il est recommandé de consulter les avis d’autres clients, de comparer plusieurs offres et de vérifier les références des auditeurs pour s’assurer de leur compétence et de leur impartialité. En outre, une bonne communication avec l’auditeur est essentielle pour bien comprendre les recommandations du rapport d’audit et discuter des options de rénovation énergétique les plus adaptées à votre situation spécifique.