La SCI ou Société Civile Immobilière est un outil de gestion de patrimoine qui permet aux particuliers d’investir dans divers projets immobiliers. Cette activité offre de nombreux avantages du fait du mode de propriété collective. Si vous souhaitez investir dans une SCI, découvrez dans cet article ce qu’il faut savoir sur ce nouveau concept de la place financière.

Qu’est-ce qu’une SCI ou Société Civile Immobilière?

La SCI a pour objet la gestion et l’exploitation de biens immobiliers. Elle est composée d’au moins deux associés, notamment personnes physiques ou morales. Le profit est calculé en fonction des parts de chaque investisseur. Par exemple, s’il a investi 20% de ses fonds dans un projet immobilier, il possède 20% de l’ensemble des immeubles SCI. Certains actionnaires peuvent également bénéficier d’un logement, selon certaines versions. D’autres versions précisent que chaque actionnaire peut recourir à une partie déterminée, selon les règles régissant la SCI depuis sa constitution. Pour investir votre participation dans un projet immobilier, vous pouvez résilier votre prêt et utiliser le service calculateur de remboursement de prêt disponible sur plusieurs sites internet.

SCI investir simplement dans l’immobilier

Pour réaliser un investissement immobilier, plusieurs personnes peuvent se regrouper pour investir dans un petit appartement ou dans l’ensemble de la propriété. Pour assurer l’exploitation, et en cas de désaccords, un responsable peut être désigné pour faciliter l’exploitation de la marchandise. Ce dernier est chargé d’encaisser les revenus locatifs ou les revenus liés à la vente d’un bien immobilier. Il faut comprendre qu’en vertu de la loi Pinel, un investissement en SCI peut bénéficier d’un crédit d’impôt, à l’instar d’un investissement immobilier. Toutefois, il faut comprendre que la défiscalisation Censi-Bouvard ne s’applique pas à la SCI.

Revenus locatifs de SCI, déclarations à faire

Les loyers provenant de la location des biens immobiliers détenus par la SCI sont répartis entre les actionnaires. Ils sont déclarés en revenus locatifs afin que chaque bénéficiaire puisse bénéficier d’une réduction d’impôts. Lorsque la location est meublée, le métier de la SCI s’apparente à une société commerciale. Les loyers perçus sont remboursés à l’entreprise. La distribution du dividende est décidée par le conseil d’administration, chaque associé sera tenu de déposer une déclaration au titre des revenus de valeurs mobilières.