Malgré le contexte économique parfois difficile pour beaucoup, l'immobilier reste un secteur dynamique. Si devenir propriétaire est un projet de plus de 75% des Français, acheter un bien dans une maison ou un appartement pour l'ouvrir à la location peut être le premier choix d'un point de vue financier, en encaissant les loyers. Vous pouvez également solliciter des aides publiques par ce biais, sous certaines conditions.

Investissement locatif : quels sont les avantages?

Acheter une maison pour l'ouvrir à la location vous permet de vous constituer un patrimoine ainsi que des revenus passifs que vous pouvez utiliser pour préparer votre retraite. Environ 20% des Français sont intéressés à investir dans le locatif en 2020. Certains experts évoquent un revenu locatif brut annuel supérieur à 10 %, ce qui est particulièrement attractif à l'heure où le Livret A tombe à son plus bas niveau de l'histoire, à 0,50 %.

Quelques outils peuvent vous aider si vous souhaitez obtenir un allégement fiscal. Tout d'abord, le dispositif Pinel, mis en place à partir de 2015, permet de réduire le taux d'imposition si le propriétaire du local l'ouvre à la location pour une durée minimale de 6 ans. Le prix plafond fixé par la loi Pinel est élevé, soit 5 500 € le mètre carré, et s'applique donc à la quasi-totalité du territoire français hors Île-de-France, à l'exception des quartiers historiques de certaines grandes villes. comme Nice ou Lyon.

Si vous souhaitez réaliser un investissement locatif principalement pour bénéficier d'une défiscalisation, vous avez tout intérêt à vous faire aider par une agence spécialisée qui pourra vous accompagner dans votre projet. Sachez qu'il existe d'autres mesures que la loi Pinel, comme les LMNP (loueurs mobiliers non professionnels) pour les personnes percevant moins de 23 000 € de revenus locatifs annuels.

Quelles opportunités et perspectives?

Un investissement locatif est généralement rentable et le risque est faible, notamment en raison de la forte demande. Investir dans la "pierre" nécessite beaucoup moins de connaissances que les marchés financiers de type boursier et garantit à l'acquéreur la possession du bien, qu'il pourra ensuite revendre si nécessaire.De plus, la situation unique du crédit immobilier depuis 2016, qui est tombée à moins de 1,30 %, incite les Français. à un prêt qui vous sera accordé si vous présentez les garanties de remboursement exigées actuellement par les établissements bancaires.

Certaines zones du territoire français sont plus attractives que d'autres, certaines en raison de l'environnement unique, comme le littoral méditerranéen, d'autres en raison des prix, notamment dans les départements du Massif central. De nombreux experts immobiliers recommandent de privilégier les investissements dans des appartements anciens, moins chers de 20 à 30% en moyenne que les programmes neufs. À l'ère de l'importance croissante de la protection de l'environnement, de nouvelles mesures juridiques et financières sont attendues dans les mois et les années à venir.

De plus, dans le cas d'un investissement dans un bien ancien, il est possible d'augmenter la valeur du bien en le rénovant. Vous pouvez ainsi bénéficier des aides prévues par la loi Malraux pour le logement dans les espaces urbains classés, dans la limite d'un plafond de 100 000 euros par année de travaux. Le dispositif Malraux vous permet de réduire la taxe jusqu'à 30% de la valeur du bien pendant une durée de 4 ans.